Martial Rosselet débute son activité de musicien professionnel en 1989 au Conservatoire de La Chaux-de-Fonds dans la classe de Jacques Henry. En 1991, il est nommé stagiaire à la Société d’Orchestre de Bienne où il jouera durant 2 ans. Il obtient en 1993 son diplôme de Capacité Professionnelle au Conservatoire de La Chaux-de-Fonds et par la suite il y est nommé professeur de trombone. Il devient membre titulaire de l’Orchestre Symphonique Neuchâtelois. En 1995, il est titulaire du Collège de Cuivres de Suisse Romande et est admis en classe de virtuosité au Conservatoire de Bâle où il obtient sa virtuosité (1997) avec la mention très bien pour l’instrument (classe de Heinrich Huber) et une distinction pour la musique de chambre (classe de Jost Meier). Martial Rosselet est trombone solo de l’Ensemble Symphonique Neuchâtel. De plus, il est membre fondateur et trombone solo du Nouvel Ensemble Contemporain. Il est également régulièrement engagé dans différents orchestres (Orchestre de Chambre de Lausanne, Orchestre du Festival des Jardins Musicaux). Outre ses activités d’instrumentiste et d’enseignant, il consacre une large partie de son temps à la direction de divers ensembles.
En 2001, en prévision d’Expo 02, il est nommé par l’Association Cantonale des Musiques Neuchâteloises, directeur du Wind Band Neuchâtelois (Orchestre d’harmonie de 60 musiciens), orchestre dont il est toujours le directeur artistique. Il est programmateur du Corbak Festival. Il enseigne le trombone au Conservatoire Neuchâtelois et est chargé de mission (responsable vents et percussions) dans cette institution. Martial est également responsable du département bois, cuivres et percussions, fanfares, ensembles à vents, événements vents/percu., éditions CMNE, auditions, examens, au Conservatoire de Neuchâtel.